LOUER LA STAR DES DEUX ROUES

Louer un scooter en Corse, c’est faire le choix de passer des vacances en toute liberté, éviter les bouchons et se garer facilement. Alors, pour les adeptes des deux-roues, nous vous proposons une expérience unique en Corse : la location de Vespa.

Visiter l’île de beauté au guidon du plus célèbre des scooters vintage… la Vespa ! Des eaux turquoises de Palombaggia vers les vertigineuses falaises de Bonifacio aux pierres calcaires, en passant par les cascades sauvages dans les terres, l’extrême-sud de la Corse est rythmé par la beauté et la diversité de ses paysages. Mais, des vacances à Porto-Vecchio sont un peu plus que cela. En effet, c’est une expérience inoubliable, un appel à l’aventure entre nature, détente et dolce vita. La location d’une Vespa  à Porto-Vecchio, c’est l’assurance de rouler avec un style et un charme à l’italienne.

La prise et restitution concernant la location de scooter s’effectue dans notre agence basée à Figari. Cependant, il vous est également possible de vous faire livrer votre Vespa de location à l’aéroport de Figari, au port de Porto-Vecchio, à votre hôtel  ou sur le lieu de votre choix.

Toutes nos Vespa ont bénéficié d’une restauration complète dans les règles de l’art, dans nos ateliers afin de vous garantir une expérience des plus fiables. 

La location de Vespa inclus casque,  gant, antivol et gilet jaune.

 

CARACTÉRISTIQUES : 

Année :
1988

Type :
Scooter

Moteur : 
2 temps

Transmission : 
Propulsion

Kilométrage :
5000-50000 km

Places : 
2

Cylindrée : 
49,8 cm3

Boite de vitesse : 
Automatique

Année :
1988

Type :
Scooter

Moteur : 
2 temps

Transmission : 
Propulsion

Kilométrage :
5 000 – 50 000 km

Places : 
2

Cylindrée : 
49,8 cm3

Boite de vitesse : 
Automatique

HISTOIRE DE LA VESPA

Retour sur la reine des guêpes, une légende pour laquelle ni le temps ni les modes ne semblent avoir de prise…

Revenons donc en 1946. Piaggio, le constructeur italien spécialisé en aéronautique, se trouve dans une situation délicate à la fin de la seconde guerre mondiale.

En effet, l’Italie n’ayant plus l’autorisation de construire des avions, Enrico Piaggio se doit de trouver une solution de reconversion en urgence. Pour mener à bien ce projet,  il le confiera à l’un de ses ingénieurs, Corradino d’Ascanio. Ce dernier n’appréciant pas les motos, le challenge était lancé : s’attaquer à tout ce qu’il pouvait trouver de négatif dans un deux-roues, pour les transformer en une révolution roulante.

Un deux-roues à la fois confortable, facile à conduire et accessible financièrement à la classe moyenne… c’est l’idée qu’à eu son concepteur. Il souhaite également que ce nouveau scooter soit accessible aux femmes contrairement à ses concurrents s’adressant jusque-là exclusivement à la gente masculine, en proposant un moyen de transport moins salissant et plus maniable.

À la première vue du prototype, Enrico Piaggio s’exclamât “sembra una vespa !”, -traduit par “on dirait une guêpe !”- en comparaison avec le bourdonnement de son moteur, sa taille fine, ses flancs arrondis. Vespa, ce nom restera et marquera le début d’une révolution.

Aujourd’hui, avec plus de 140 versions et plus de 19 millions d’exemplaires écoulés, la Vespa reste incontestablement le scooter révolutionnaire, une légende à l’échelle mondiale.