LOUER UNE INFATIGABLE

La Dallas Grandin… Peut-être est-ce la première fois que vous rencontrez ce véhicule ? Cela ne serait pas impossible ! En effet, la Dallas Grandin fut tiré à moins de 5000 exemplaires. Outre ses allures sympathiques, la rareté de ce produit est une des raisons qui nous ont poussé à dénicher et vous proposer dans notre agence basée à Figari, la location de ce petit 4×4 ancien.

Son apparence est le parfait mélange entre une jeep et une mini moke, ce qui fait d’elle une adorable voiture de plage, en plus d’être un modèle rare ! Elle est à l’aise en tout chemin et sa petite taille fait qu’en ville, elle se glisse dans la moindre place. Si vous souhaitez parcourir la Corse entre terre et mer, ville et montagne, louer une Jeep Dallas c’est l’assurance de vacances réussies. Bien qu’elle affiche plus de 30 années à son compteur, elle a la particularité de se comporter comme un véhicule actuel. Aucun temps d’adaptation donc, entre votre voiture de tous les jours et cette petite vintage. Cheveux au vent, vous n’aurez plus qu’à profiter des décors plus beaux les uns que les autres qu’offre l’ensemble de l’île de beauté

CARACTÉRISTIQUES :

Année :
1989

Carrosserie :
4×4

Moteur : 
4 cylindres

Transmission : 
Traction

Kilométrage :
50000-100000 km

Places : 
2

Puissance : 
75 ch.

Boite de vitesse : 
Manuelle

Année :
1989

Carrosserie :
4×4

Moteur : 
4 cylindres

Transmission : 
Traction

Kilométrage :
50000-100000 km

Places : 
2

Puissance : 
75 ch.

Boite de vitesse : 
Manuelle

HISTOIRE DE LA DALLAS 

Cette dernière à vue le jour en 1981 puis sera présenté au salon de l’automobile à Paris l’année d’après. C’est à Jean-claude Hrubon que l’on doit ce véhicule, ce dernier étant un homme bien connu dans le millieu automobile.

En 1983, Jean-François GRANDIN, particulièrement plus connu sous le nom de Frank ALAMO  décida de remplacer sa vieille Méhari, lorsqu’il découvre par hasard une superbe blonde au volant d’une petite Jeep. Poursuivant la belle, puis la rattrapant, il l’invite à déjeuner. Elle le conduira chez le constructeur ou il en ressortira non pas avec une Dallas, mais l’usine toute entière ! Cela deviendra les “Automobiles Grandin” et se verront classés troisième constructeur français après Renault et le groupe PSA.

Franck Alamo revendra son entreprise en 1996 et deux ans plus tard, cette dernière cessera d’exister. En moins de 20 ans, ce seront seulement 5000 véhicules qui sortiront de cette usine faisant aujourd’hui de la Jeep Dallas Grandin, un produit se faisant rare.